AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

#1.Les Disparitions

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
NILenemy
Messages : 264
Date d'inscription : 20/02/2018
Profil Académie Waverly
Mar 7 Aoû - 19:09
Les Disparitions






Les grognements se rapprochent et vous entourent. Un loup énorme saute sur le cadavre frais et le secoue avant de partir avec.

Vous êtes tous resserrés. Des loups affamés et organisés qui ne veulent que de la chair fraîche et tendre.

Un loup tente de s'en prendre à Tess sur la gauche, alors qu'un fonce droit sur Percy.

Lancé 1 : Pour Tess (Pas de Bol)
Le loup ne voit pas une branche caché et se la prend. Elle se retrouve emmêlée dans une liane.

Lancé 2 : Pour Percy (Fuite)
Le loup court vers lui, prêt à l'attaque quand soudain un hurlement se fait entendre. Il dévie donc pour aller rejoindre celui qui l'appelle.



avatar
NILenemy
Messages : 264
Date d'inscription : 20/02/2018
Profil Académie Waverly
Mar 7 Aoû - 19:09
Le membre 'NIL' a effectué l'action suivante : Destin


'NIL#2' :
avatar
Tesscitizen
Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2018
Profil Académie Waverly
Sam 11 Aoû - 15:01
Les Disparitions






Tu te places derrière le corps, tu sais qu'il pourra faire barrage en cas d'attaques frontales, et que surtout le sang frais attirera l'ennemi, la bête qui est là planquée dans les fourrés. Sans doute même qu'il y en a plusieurs et qu'un seul cadavre ne sera pas suffisant à les rassasier mais ce sera mieux que rien, tu le penses, tu n'en es pas certaine, tu n'es pas rassurée, mais Percy non plus ne l'est pas. C'est alors qu'un loup, largement plus grand que la normale débarque et emporte avec lui le premier cadavre en butin pour se caler l'estomac durant quelques instants. C'est le moment de courir, c'est ce que tu te dis, mais les loups sont là, autour de vous, sans laisser de place pour une éventuelle fuite, car là, il n'y a rien d'autres à faire. Seulement, il va falloir choisir le bon moment, si bon moment il pourra y avoir. Un loup arrive sur ta gauche, il va te foncer dessus, tu prépares déjà une esquive mais tu n'en as pas besoin. Le loup se prends une branche, et s’emmêle dans une liane. Puis finalement, c'est un hurlement qui se fait entendre mais différents de ce que vous avez pu entendre jusque là, c'est un hurlement de rassemblement, et les loups présents alors s'en vont pour rejoindre leur alpha, vous laissant un petit moment de répit, mais pour combien de temps ?

" Je ne sais pas ce qu'il est advenu des nos amis, mais il ne doit plus en rester grand chose malheureusement. Je ne sais pas dans combien de temps les loups vont revenir mais je pense qu'il est plus prudent de revenir sur nos pas, de revenir à la Cité. Percy, dès qu'on trouve un point d'eau, faudra enlever le sang, les loups risquent de nous suivre trop facilement sinon, sauf si nous avons le temps de nous éloigner suffisamment de leur territoire, mais ça, je ne sais pas. "


Le sang les attire et Percy en est abondamment recouvert. Il va falloir faire avec mais dès qu'un point d'eau se montre, il lui faudra prendre une douche express tout habiller pour atténuer l'odeur du sang.
 





avatar
Percycitizen
Messages : 83
Date d'inscription : 06/07/2018
Profil Académie Waverly
Mar 21 Aoû - 18:06

disparitions
Percy, Alec, Tess

« Who we are and who we need to be to survive are two very different things. » Bellamy Blakes, The 100
Sans crier gare, une créature poilue sur quatre pattes surgit des fourrés. Elle avait de longues oreilles pointues, un long museau muni de crocs acérés, des yeux si verts qu'ils en perçaient l'obscurité des bois et un pelage aussi sombre que la nuit. Le loup emporta le cadavre qui se trouvait devant nous avant de disparaître aussi rapidement qu'il était arrivé. Mais bientôt, c'est toute une meute qui pointa le bout de son nez. Peut-être avaient-ils l'air simplement de gros chiens un peu énervés, mais ils étaient de véritables prédateurs organisés. Face à ce groupe, nous ne ferions pas le poids. Je voulus venir en aide à Tess quand je vis l'une des bêtes se jeter sur elle, mais une fonça sur moi. J'entendis un bruit sourd de chute du côté de la brune et j'en déduis que son adversaire avait chu. Alors que je brandissais ma lance prêt à me défendre, un hurlement de rameutement retentit dans la forêt et en un instant, tous les loups disparurent. Un frisson me remonta l'échine: ce calme soudain ne me disait rien qui vaille.

Tess évoqua l'idée de faire marche arrière. Pourtant, quelques instants plus tôt, nous entendions encore les cris de nos amis. Ils ne devaient pas être très loin, sûrement tout proche, espérant, priant pour qu'on leur vienne en aide. Ou alors, peut-être étaient-ils tous décimés, dévorés par la meute de loups... Je me mordis la lèvre inférieur. Je ne voulais pas abandonner les miens, mais notre groupe avait été mis trop à mal. C'était plus sage de faire demi-tour.
-Très bien, rentrons. En attendant de trouver un poitn d'eau, couvrons-nous de boue. Ca aidera à dissimuler nos odeurs.
Heureusement, les précédentes pluies avaient laissé le sol humide et boueux. Je me baissai afin d'en ramasser une grosse poignée que je me tartinai sur les bras, le torse, le coup, les jambes et même le visage. En plus de cacher notre odeur corporelle, elle nous aidera à mieux nous fondre dans la masse de la forêt.
(c) DΛNDELION


down here,
weakness is death

fear is death.
ANAPHORE
avatar
NILenemy
Messages : 264
Date d'inscription : 20/02/2018
Profil Académie Waverly
Lun 3 Sep - 12:19
Les Disparitions








Le silence revenu, le forêt commence doucement à reprendre ses bruits familiers. Après que vous vous êtes couverts de boue, vous retroussez vos pas, abandonnant peut être encore des camarades vivants. Sur le chemin du retour, vous voyez le corps d'Alexandro déchiqueté. Au loin, vous entendez un dernier hurlement humain puis le silence s'abat lourd et pesant. Vous savez que vous venez de perdre les vôtres.

Vous rentrez directement à la cité après une nouvelle longue marche. Fatigués physiquement et moralement, vous voyez venir à vous vos camarades avec un regard pleins d'espoir que vous devrez taire.



avatar
Tesscitizen
Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2018
Profil Académie Waverly
Ven 7 Sep - 18:58
Les Disparitions






Votre mission est un échec cuisant, et cela passe mal, tu l'as en travers de la gorge. Vous étiez venus jusqu'ici car certains membres de la cité avaient disparus. Vous étiez partis avec un petit groupe, pour revenir avec eux, et au final, vous revenez encore moins nombreux que le chiffre de départ. Toi, tu as eu de la chance, tu es encore en vie, et avec Percy, vous n'êtes pas blessés, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Tu ne sais pas si tout cela était une bonne idée au final, mais il n'est pas possible de faire machine arrière. Les loups ont dévorés vos compagnons et amis. Il en reste certains morceaux, par ci par là. Percy est recouvert de sang, une odeur alléchante pour les prédateurs, alors vous décidez de vous recouvrir de boue pour masquer cela, ça vaudra mieux, et sans plus attendre, vous rebroussez chemin jusqu'à votre lieu de vie commun, le regard en berne. Le corps d'Alexandro est là, déchiqueté, il n'aura même pas de sépulture le pauvre, mort comme un mal propre. Mais revenir dans ce coin là de l'île était dangereux. Tu le saurais, tu ferais attention à l'avenir, il le faudra quoiqu'il en soit. Un dernier hurlement humain, signe de vie, se fait entendre dans votre dos. Il en restait un dernier que vous auriez peut être pu sauver en choisissant les bonnes actions à faire, mais c'est trop tard, c'est comme ça. Tu en veux un peu à Percy, mais final, que vous ayez ou non déplacé le corps, il était trop blessé pour le ramener à presque deux jours de marches d'ici. Il n'aurait pas survécu au trajet, surtout que vous n'aviez rien pour guérir ses blessures. Le retour se fait en silence, un silence lourd, pesant. Une fois à la Cité, on est heureux de vous revoir en vie, mais vous n'avez réussi à ramener personne contrairement à ce que vous auriez désiré. Alors lasse de cette marche, tu t'en vas dans ta hutte, pour t'effondrer en larmes, relâchant la pression, la fatigue, pleurant aussi les morts qui auraient peut être pu être évité. Tu ne tiens plus, mais demain sera un autre jour, demain tout ira mieux, tu t'en persuade pleinement alors que pourtant, rien n'aura changé.  





Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly